bases:video:formation:basic:start

La vidéo est une suite d'images fixes, la fréquence s'exprime en images par seconde (ips):

- 24 (la fluidité du mouvement restituée, issu du cinéma sonore)

- 25 ou 50 (issu du standard analogique “pal” européen en fonction de la norme de la fréquence électrique 50 Hz)

- 30 ou 60 (issu du standard analogique “ntsc” US-Canada-Japon, en fonction de la norme de la fréquence électrique 60 Hz)

Il existe des variantes “ntsc” selon les appareils, 23,976 ips, 29,97 ips…

(avec le numérique, les standards pal (et secam) et ntsc n'ont plus de sens)

Un ralenti effectué en post-production sera beaucoup plus fluide si l'on a tourné en 50 ou 60 ips, plutôt qu'en 25 ou 30
(mais les fichiers seront 2 fois plus lourds)

Certains modèles de caméras peuvent tourner en 120 ips ou plus.

Chaque matériel de tournage propose différents formats d'enregistrement.
Il est donc indispensable de consulter le menu de la camera ou de l'appareil photo avant de commencer à tourner afin de choisir parmi les formats proposés.

Les modes d'emplois du matériel disponible à l'école sont disponibles ici.

Pour tout autre matériel, faire une recherche sur internet : marque + référence + mode d'emploi. Les modes d'emploi sont en général téléchargeables en accès libre.

Exprimé en heures:minutes:secondes:images : 00:00:00:00

Il est enregistré au tournage en même temps que l'image et le son.

Il permet de découper, synchroniser, monter à l'image près.

L'audio, lui, est une suite d'échantillons. Le signal d'un CD audio est échantillonné à 44,1 kHz (44 100 échantillons par seconde : un être humain ayant une excellente oreille perçoit les sons jusqu'à 20 kHz, il faut donc une fréquence d'échantillonnage supérieure à 40 kHz pour couvrir tout le spectre audible.).

En video, l'audio est échantillonné à 48 kHz.

Dans les fichiers numériques, le code indiquant le temps au début de l'enregistrement est inclus dans les métadonnées. Les fichiers conteneurs .MXF (Material eXchange Format) sont des fichiers de métadonnées.

Les métadonnées sont des informations associées à un fichier. Elles sont principalement utiles pour les photos et pour les fichiers multimédias.

En video, elles indiquent le TC de début et fin du plan, sa durée, son nom, son codec, sa résolution, la fréquence d'images… Les applications video permettent de les compléter, de les annoter, d'ajouter par ex. des commentaires…

Les clés USB et carte SD sont des supports de stockage.
Connectées à un ordinateur, la lecture en temps réel (TR) n'est pas possible, elle est saccadée.
Il est impératif de copier le(s) fichier(s) vidéo sur le disque dur, que ce soit pour visionner un film ou monter des rushes.

Les plans présents dans le logiciel de montage pointent vers les adresses des fichiers écrits sur le disque dur.

Quand ces fichiers sont déplacés en cours de montage, ou situés sur un disque dur externe qui n'est pas connecté à l'ouverture du projet, le logiciel indique qu'ils sont offline : ils ne se trouvent plus à l'adresse indiquée, ils apparaissent en rouge, les images sont absentes mais le montage (durée des plans, effets…) reste intact.

Un clic droit sur un plan ou un ensemble de plans permet de “relier le media” à nouveau, tous ceux se trouvant dans le même dossier sont à nouveau connectés.

Eviter de déplacer les fichiers en cours de montage et surtout ne jamais les supprimer du disque dur avant d'avoir exporté son montage terminé !

ou utiliser le “Gestionnaire de Projet” pour les déplacer ou les copier ailleurs:

Première CC

Davinci Resolve

  • bases/video/formation/basic/start.txt
  • Dernière modification: 2021/02/15 12:15
  • de enseignant